/ Slovénie

City Guide #2 - Ljubljana, capitale verte

Nous rejoignons à présent la capitale du pays, Ljubljana, dans l’attente de découvrir ses nombreuses qualités en matière de développement durable. Dès les premiers instants, nous comprenons pourquoi la ville s’est vue décerner le titre de Capitale Verte de l’Europe en 2016. Dans cette ville à taille humaine le stress des grandes agglomérations nous paraît bien loin. Ici tout semble propre, l’air est pure et la végétation est présente à chaque coin de rue. Notre quotidien s’en voit d’ailleurs modifié ; les déplacements à vélo deviennent une habitude et jeter le moindre déchet prend une tournure de chasse au trésor tant il existe de poubelles de tri sélectif.
Dans cet article vous retrouverez les visites et activités qui ont marqué notre séjour dans la capitale.

♥ Prendre part au Ljubljana Free Tour

Cette visite guidée est probablement le meilleur moyen de se familiariser avec l’histoire de la capitale et plus globalement du pays. Le parcours de la promenade aide grandement à comprendre ses coutumes, sa culture ou encore son architecture. Et il faut dire que même si le petit pays à peine trentenaire n’en a pas l’air, il renferme bien des secrets.
Deux noms reviennent régulièrement : celui de France Prešeren, LE poète slovène dont la statue trône fièrement sur la place centrale éponyme et celui de Jože Plečnik, célèbre architecte européen et fondateur du triple pont qui traverse la Ljubljanica. Il est également concepteur du marché couvert, une merveille architecturale qui accueille sous ses arches l’Open Kitchen chaque vendredi lorsque la météo le permet. Il s’agit d’un événement regroupant des chefs locaux dans une ambiance festive pour le plus grand plaisir de vos papilles.

Comme chaque Free Walking Tour, il s’agit d’une activité gratuite. Mais gardez bien à l’esprit que la personne qui conte l’histoire de la capitale 2 heures durant est payée au pourboire. Alors si sa visite vous plaît n’hésitez pas à la soutenir financièrement. Ce geste encourage les locaux passionnés et plus globalement le développement de ce concept qui s’avère être une excellente initiative pour découvrir l’histoire d’une ville de manière confortable et à bas coût.

Traquer le dragon Ljubo

Symbole de protection de la ville, vous ne pourrez pas passer à côté de cette étonnante créature. Une dizaine de ses répliques trônent sur les piliers du Pont des dragons tandis que la majorité des souvenirs vendus dans la ville sont à son effigie. Son histoire est d’ailleurs contée au cœur du Château de Ljubljana.

Visiter le château de Ljubljana et apprécier sa vue panoramique

Si il y a bien une visite historique que l’on vous recommande fortement dans la capitale, c’est celle-ci. Rien que le trajet pour s’y rendre vaut le détour. Gardez en mémoire qu’il est possible d’y monter en funiculaire, mais l’atteindre à pied ne demande qu’une dizaine de minutes d’effort et on vous promet que les quelques marches gravies seront vite récompensées.
En ce qui concerne le château il comporte un musée avec audio-guide que nous avons trouvé complet et ludique ainsi que des expositions, un récit virtuel et une vue imprenable sur la capitale du haut de sa tour. Pour les plus joueurs, sachez qu’un parcours de cette visite est disponible au format Escape Game.

Adresse : Grajska planota 1, 1000 Ljubljana, Slovénie
Tarif : 10 à 13 € par adulte (selon les options choisies avec le billet)

Pédaler, pédaler et encore pédaler

Comme évoqué précédemment, le vélo est de très loin le moyen de transport idéal pour visiter Ljubljana. Il allie loisir, rapidité et économies. Nous avons personnellement logé dans un Airbnb légèrement excentré mais proche d’une station de vélos en libre service "BicikeLJ". Cela nous a permis de rejoindre le centre rapidement et gratuitement durant toute la durée de notre séjour. Nous avons également profité des vélos pour visiter le parc de Tivoli ou encore pour nous rendre à la gare ou à Metelkova. Nous recommandons d’autant plus ce mode de transport que les infrastructures sont excellentes. Les pistes cyclables sont larges, sécurisées et très empruntées. Sans parler du centre de la capitale qui est de toute façon inaccessible en voiture.

L'abonnement hebdomadaire BicikeLJ coûte 1€ et la première heure de vélo est toujours gratuite. Étant donné la petite taille de la ville, 20 à 30 minutes suffisent très largement pour effectuer chaque déplacement. Nous avons donc utilisé ces vélos plusieurs fois par jour durant 5 jours pour 1€ chacun, une belle affaire en plus d’être un moyen de transport agréable et écologique.

S’abriter une journée dans le BTC

Côté météo, la Slovénie possède quelques caractéristiques bretonnes et il nous est arrivé à deux reprises de vivre les 4 saisons en une journée. N’étant pas du style à rester attendre que l’orage ne passe, nous avons suivi les bons conseils de notre hôte Gregor et avons pédalé entre les gouttes jusqu’au BTC qui n’est autre que l’un des plus grands centres commerciaux d’Europe !
Situé à 3 kilomètres du centre de Ljubljana, il compte près de 500 boutiques, de nombreux restaurants et un large multiplexe. Nous avons profité d'un gros orage pour nous régaler chez Hood Burgers (un fast food fait maison dont le succès a su faire plier les prix du Mc Donald’s !) avant de faire sécher nos manteaux dans un cinéma en compagnie de Jason Statham et Dwayne Johnson. Bon… rien ne vous oblige à vous infliger un volet de Fast & Furious mais sachez qu’en Slovénie tout est diffusé en version originale. Comment ne pas y voir un lien avec l'impressionnant bilinguisme des slovènes ?

Šmartinska cesta 152, 1000 Ljubljana, Slovénie

Manger comme en Italie, mais en Slovénie

Côté gastronomie la Slovénie n’exprime pas une forte identité culinaire mais elle a su tirer profit des spécialités limitrophes. La pizzeria Parma reste la plus surprenante à nos yeux. Elle est la plus ancienne pizzeria Yougoslave toujours en activité et ses petites pizzas rondes et épaisses sont aussi étonnantes qu’appréciables. La pizzeria Foculus quant à elle propose un choix de pizzas inégalé pour une qualité qui répond présente.
Côté sucré c’est le glacier Cacao qui l’emporte haut la main ! Mais soyez certains d’avoir faim avant d’y passer car ici une boule de glace correspond en fait à deux boules, et cette information s’avère être valable pour l’intégralité du pays. Il est d’ailleurs possible chez certains glaciers de choisir deux parfums différents en n’achetant pourtant qu’une boule de glace...

♥ S’émerveiller à Velika Planina

Ljubljana étant située au centre du pays, elle est le point de départ idéal pour visiter … toute la Slovénie. C’est notamment le cas pour le plateau de Velika Planina et de ses paysages enchanteurs. Située à une heure de bus de la capitale, la station de ski hivernale se transforme au printemps en étendues verdoyantes. Ici, de nombreuses possibilités de promenades et de randonnées s’offrent à vous. Chaque pas est accompagné du doux son de cloches de l’alpage et si vous arrivez de bonne heure, vous vous trouverez sans doute au dessus des nuages.
Velika Planina accueille également l’un des plus grands village de bergers d’Europe, reconnaissable à ses dizaines de huttes en bois. Seul petit bémol, les dégustations et repas proposés semblent être devenus victimes du business touristique et suite à de nombreux avis mitigés nous avons opté pour notre déjeuner favoris en randonnée : le « sandwich avec vue ».

Bus Lubljana - Kamniška Bistrica (changement à Kamnik) environ 20€ A/R par personne (prix non fixes et moins d'horaires le dimanche)
Télésièges Kamniška Bistrica - Velika Planina 17€ A/R par personne (la montée peut s'effectuer gratuitement à pied, compter environ 2 heures)

Et si il vous reste un peu de temps, pensez également à ...

  • visiter le musée du chemin de fer, qui semble étonnamment faire l'unanimité
  • traverser la capitale en paddle sur la Ljubljanica par jour de beau temps
  • lever les yeux lorsque vous flânez dans les rues pavées afin d'admirer les détails souvent colorés des monuments
  • boire un verre en haut du gratte-ciel Nebotičnik et profiter de son toit panoramique
  • S'étonner à Metelkova, un centre culturel alternatif qui accueille quelques squatteurs et s’éveille principalement à la nuit tombée. L’histoire du lieu remonte aux années 1930, lorsque de nombreux artistes ont envahi l’endroit afin de le protéger d’une éventuelle démolition, faisant ainsi de lui le berceau de la libre expression slovène

Voir en plein écran

Pour effectuer le trajet Maribor-Ljubljana nous avons utilisé l’application Prevoz qui est une plateforme de covoiturage slovène. Conçue dans la langue locale et non traduite, elle reste cependant intuitive et efficace, prenant ainsi largement le pas sur le célèbre Blablacar dans le pays. Il s’agit selon nous du moyen le plus économique, le plus rapide et le plus convivial pour relier deux grandes villes slovènes. Depuis et vers Ljubljana, chaque trajet dure environ une heure et coûte 5€.

Cliquez bientôt ici pour suivre nos aventures slovènes dans les régions des lacs et montagnes !